Historique du Tai Chi Chuan

Histoire

On distingue généralement cinq styles principaux de Tai Chi Chuan (Taiji Quan) :

  •  Style Chen 陈(l’ancêtre commun, dont dérivent tous les autres style)
  •  Style Yang 杨
  •  Style Wu 吴
  •  Style Wu 武 (ou Wu-Hao)
  •  Style Sun 孫

Le style Chen fut créé par Chen Wang Ting (陈王庭 1600-1680) au 17e siècle et fut enseigné seulement qu'aux gens de la famille et du village Chenjiagou pendant cinq générations.  Les techniques furent gardées secrètement pendant plus de deux siècles.

Ce n'est qu'au 19e siècle que le Tai Chi Chuan sortira du village.  Chen Wang Ting à enseigner à Yang Lu Chan (杨露禅 1799–1872) un étranger qui était serviteur employé du village.  Celui-ci apprenait secrètement les techniques en observant par un trou de la paroi les cours donnés aux membres de la famille en soirée.  Ensuite, il retournait à sa chambre répéter ce qu'il avait retenu.  Lorsqu'il le découvrit, Chen Wang Ting accepta de lui enseigner mais exclu volontairement certains éléments essentiels.

Au milieu du 19e siècle, arrivé à Pékin, Yang Lu Chan et son fils aîné Yang Ban Hou (1837-1890) eurent alors la chance d’enseigner à des sous-officiers militaires mandchous, puis à la garde prétorienne de l’empereur dans la Cité Interdite.

Parmi les premiers sous-officiers manchous de la Bannière Jaune figurait notamment Wu Quan You (1834–1902). Son fils, Wu Jian Quan (吳鉴泉 1870-1942) allait par la suite modifier à son tour le Tai Chi Chuan style Yang qu’il avait appris pour créer son propre style: le Tai Chi Chuan style Wu 吳. Wu Quan You aurait appris à la fois de Yang Lu Chan et de son fils Yang Ban Hou.

Yang Lu Chan enseigna également à Pékin à un riche mandarin de la dynastie Qing nommé Wu Yu Xiang (武禹襄, 1812-1880) et l’aurait également introduit directement auprès d’un membre du clan Chen,  Chen Qing Ping (陈清平, 1795-1868,) Wu Yu Xiang modifia à son tour le Tai Chi Chuan (style Yang) qu’il avait appris pour créer sa propre école connue sous le nom de Tai Chi Chuan style Wu 武.

Pour éviter de le confondre avec le Style Wu 吳 le style créé par Wu Yu Xiang est parfois également appelé style Wu-Hao. Ce nom de Hao vient du fait que Li Yi Yu, le neveu de Wu Yu Xiang, enseigna à Hao Wei Zhen et que ce dernier fut un enseignant renommé.  Il est notamment connu pour avoir été le maître de Sun Lu Tang (孫 祿堂 1861-1932) qui créa à son tour un nouveau style : le Tai Chi Chuan style Sun 孫 .

On ajoute également parfois aussi un 6ème style, le Tai Chi Chan style Zhaobao 忽靈 (du nom du village proche de Chenjiagou) venant  de Chen Qing Ping. Ce n’est en réalité qu’une variante du style Chen de l’école Xiaojia “Petite Forme”.  Chen Qing Ping maria une femme du villlage de Zhaobao et y déménagea.  C’est à ce moment qu’il commença à y enseigner le Tai Chi Chuan (au 19ème siècle, à la même période où Chen Chang Qing commençait à enseigner à Yang Lu Chan).

Le style développé dans la lignée de Chen Qing Ping est maintenant reconnu par le clan Chen au même titre que les cinq autres styles principaux.  Pour ne pas néanmoins faire de publicité au village voisin, il ne l’est pas sous le nom de «style Zhaobao» mais sous celui de Tai Chi Chuan style He 和.

Bien que les descendants de la famille de Yang Lu Chan admettent eux-mêmes publiquement que leur ancêtre a effectivement bien appris le Tai Chi Chuan à Chenjiagou, certaines écoles (notamment de style Yang) continuent toujours de propager le mythe de l’invention du Tai Chi par Zhang San Feng.

Un mythe remontant loin dans l’histoire prétend qu’un mystérieux moine taoïste errant, Zhang San Feng de passage dans leur village, leur aurait confié, tous les secrets de son art.  Selon la légende, Zhang San Feng est un moine taoïste chinois du mont Wutang ayant atteint l'immortalité. Il serait le fondateur de l'art du Tai Chi Chuan autour de 1270 après J.-C..

Partagez cette histoire